Forum RPG — Un pensionnat comme les autres. Les règles en moins…
 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Une expérience particulière pour des cours particuliers ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> A l'extérieur... -> Sinuiji - Centre-ville -> Les appartements -> appartement de Rin C.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rimi Hazunenko

1ère année
1ère année


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2017 Messages: 221
Localisation: Picardie
Emploi du personnage: Aucun
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Orientation personnage: Bi
Date de naissance réelle: 23/08/1997

MessagePosté le: Dim 14 Mai - 22:28 (2017)     Répondre en citant


Une expérience particulière pour des cours particuliers
Durant le reste de la journée, Rimi avait continué à buller et à dessiner l'appartement de Rin, où elle avait dormi la veille et où elle allait dormir. Finalement, c'était comme retrouver une maison, une famille, savoir que quelqu'un l'attendait le soir lui faisait chaud au cœur. Quand la sonnerie de fin de son dernier cours retentit, Rimi était déjà partie. C'était à peine si elle se retenait de courir.
Tout d'abord, elle passa chez elle pour prendre des affaires propres et aussi quelques médicaments pour son cœur. Il lui en restait peu, néanmoins, il fallait qu'elle les ait au maximum sur elle en cas de problème... L'adolescente soupira et chassa cette idée de son esprit. Cela allait être une bonne soirée.

En quelques minutes, elle était déjà dehors, et reprenait sa marche rapide. De toute manère, Rin était beaucoup plus grand qu'elle et donc, marchait beaucoup plus vite. Même en courant elle ne pourrait le rattraper.
Comme elle passait par le centre-ville, elle revoyait les endroits où elle avait fait timidement connaissance de son professeur. Si elle avait sû, l'adolescente aurait sûrement été moins craintive.

Puis, elle arriva au parking. Et soudain, elle se raidit. Sur le côté, au même endroit que le matin, étaient maladroitement cachés Asuna et ses amis. Comment avaient-ils sû ? Est-ce qu'ils l'avaient entendus à la fin des cours ? Rimi se dit que cela commençait à prendre des proportions effrayantes. La jeune fille souffla, calma son cœur au maximum et entama un sprint jusqu'à la porte de l'immeuble. Malheureusement, cela ne suffit pas. Asuna lui fit un croche-pied, et Rimi s'étala au sol. Sans même regarder si elle était blessée, elle grimpa les escaliers aussi vite que possible, puis entra en trombe dans l'appartement, sans même frapper. Elle claqua la porte violemment, et mis le verrou afin qu'ils ne puissent entrer.

Par chance, Rin n'était pas dans la pièce. Par chance aussi, elle était juste égratignée au menton, aux mains et aux genoux, rien de bien méchant. Néanmoins... Qu'allait-il l'attendre le lendemain lorsqu'elle sortirait ?
Elle en oublierait presque la raison pour laquelle elle était venue là.

" Rin ? Tu es là ? " s'enquit-elle, inquiète.

_________________
Revenir en haut
Skype
Publicité





MessagePosté le: Dim 14 Mai - 22:28 (2017)    


Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rin Crew

Professeurs H
Professeurs H


Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2017 Messages: 48
Localisation: Balgique
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Orientation personnage: Hétéro
Date de naissance réelle: 16/08/1985

MessagePosté le: Dim 14 Mai - 23:43 (2017)     Répondre en citant


Une expérience particulière pour des cours particuliers
La suite de la journée de Rin Crew se passa plutôt bien. Il n’avait finalement eu que 2 cours de  2h à donner et son charisme naturel rendait les élèves attentifs, ou en tout cas, aucun ne le chahutait…
A la fin des cours il alla se présenter à quelque prof de la salle des prof, puis décida de rentrer chez lui de bonheur, afin de préparer les cours du lendemain et simplement d’être chez lui, seul, il n’avait pas besoin de copiner avec les autres collègues.
 
Seul ? Pas tout à fait, il avait, lui-même, donner rendez-vous si l’on peut dire à la pauvre enfant, il savait qu’elle ne voulait pas rester seule, et qu’elle aimait l’appartement qu’il avait loué en arrivant à Sinuiji.
Cependant il arriva le premier, ayant eu le temps de ranger ses affaires, de ranger un peu son labo.
 
Il s’installa à son bureau prêt à travailler quand il entendu la porte, puis la petite voix de la blondinette
 
« Hum… »
 
Il soupira, laissant ses cours attendre, et rejoint l’enfant dans le salon
 
« Tu voila… »
 
Il la regarda de la tête au pied, elle était bien arrangée pour un simple retour.
Il fronça un sourcil. S’il s’en mêlait, il y a quelque gamin non loin qui allaient prendre violemment cher. Et d’un autre coté il aurait aimé pouvoir rendre assez confiance en Rimi qu’elle puisse régler ses problèmes d’elle-même. Il était malgré tout tirailler entre l’envie de la protéger, et de la regarder grandir dans le bon sens
 
« Je devine que tu as encore rencontré ce bon vieux trottoir sur le chemin du retour … »
 
Ils savaient tout deux que qui, ou plutôt de qui, il parlait. Il mourrait d’envie de la prendre dans ses bras, ou bien encore de claquer la porte et d’aller régler leur compte à ses salle mioche dont il ne ferait qu’une bouchée, et facilement… Mais il se retenu, voulant aider à sa façon la belle enfant qu’il avait pris sous son égide désormais.
 
« Regarde toi, tu es toute dégelasse … Va prendre un bain et enfile un truc plus confortable, ou bien un pyjama si t en a un, je m’occupe de préparer quelque chose  à manger… »
 

Le professeur, ou plutôt l’homme, s’était fait un raison. Il venait d’adopter un petit animal blessé dont il s’occuperait à présent

_________________
Revenir en haut
Rimi Hazunenko

1ère année
1ère année


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2017 Messages: 221
Localisation: Picardie
Emploi du personnage: Aucun
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Orientation personnage: Bi
Date de naissance réelle: 23/08/1997

MessagePosté le: Lun 15 Mai - 11:12 (2017)     Répondre en citant


Une expérience particulière pour des cours particuliers
En voyant son état, son professeur avait deviné ce qu'il s'était passé, mais ne chercha pas à discuter plus amplement du problème. Rimi aurait néanmoins bien aimé en parler, mais sa réaction l'en dissuada. Il ne voulait sûrement pas avoir de problème avec des élèves, alors qu'il venait tout juste de commencer sa carrière.
Comme pour changer de sujet, il lui dit d'aller se laver, et sans dire un mot, l'air triste, elle se dirigea vers la salle de bain.
La jeune blonde fit couler l'eau du bain, et profita du bruit pour couvrir ses pleurs. La scène allait recommencer le lendemain matin, et encore tous les autres matins et soirs si elle continuait à fuir. Fuir ne servait à rien. Parler, non plus. La seule chose qui lui restait à faire, c'était d'agir.
Profitant quelques dizaines de minutes de son bain pour se détendre et sécher ses larmes. Elle avait une idée en tête. C'était risqué, elle le savait.
Même si elle avait un pyjama, elle remit son uniforme et sa veste.


Quand elle ouvrit la porte de la salle de bain, une délicieuse odeur de nourriture lui vint au nez. Rin était en train de cuisiner. Le ventre de Rimi gargouilla. Elle s'approcha doucement de l'homme pour regarder ce qu'il faisait.

" Ça a l'air délicieux ! "


Profitant qu'il se retourne pour attraper un ingrédient, elle prit un couteau de cuisine qui trainait et se mis dans la veste.


" Je vais me promener un peu avant de manger "



Puis elle s'éclipsa. Évidemment, comme si elle l'attendait, Asuna était devant la porte. Seule.


" T'es passée combien de fois sous le bureau pour ne pas te faire virer ? "  lança-t-elle


" C'est fini. Tu ne me harcèlera plus jamais " répondit froidement Rimi.


L'autre ricana, et Rimi sortit son couteau. Asuna recula d'un pas, en l'insultant de tous les noms.
Rimi, quant à elle, ne savait pas quoi faire. Elle s'imagina la tuer, et s'enfuir toute sa vie, ou en finissant ses jours en prison.
Profitant de cet instant où elle était pensive, Asuna lui retira le couteau des mains, non sans se blesser, et posa la pointe sur le cou de Rimi.


" Tu es tellement ridicule " ricana la brune.


Les larmes montrèrent aux yeux de Rimi. Elle ne savait ni se battre, ni se défendre verbalement. Elle méritait sûrement ce qui lui arrivait...

_________________
Revenir en haut
Skype
Rin Crew

Professeurs H
Professeurs H


Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2017 Messages: 48
Localisation: Balgique
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Orientation personnage: Hétéro
Date de naissance réelle: 16/08/1985

MessagePosté le: Lun 15 Mai - 18:59 (2017)     Répondre en citant


Une expérience particulière pour des cours particuliers
Rin cuisinait presque tous les soirs, et c’’était agréable d’entendre des compliments. Et si, elle, sentait les bonnes odeurs de cuisine à laquelle elle aurait droit, lui au contraire, sentait l’odeur d’une enfant sortant du bain, ça aussi il aimait, même si à chaque fois cela réveillait une lourde cicatrice, profondément enfuie.
Cela inspirait une ambiance presque familiale, et malgré tout ce que dégageait au premier coup d’œil l’ours, il avait besoin de cet amour, de cette sensation !
 
« Merci Rimi. Oui va t’aérer un peu mais ne traine pas trop, ça va être prêt»
 
Sa voix était monotone, rauque, virile mais surtout très calme.
Il la laissa sortir, continuant sa tambouille de volaille, mais en voulant émincer la viande, il remarqua qu’il manquait un couteau, et il était très strict avec lui-même, très ordonné. Ca n’était pas normal.
 
« Tiens ? » … il réfléchit puis sans vraiment comprendre quoi ou qu’est-ce, il eut un mauvais pressentiment. « … Pfff…. Ce n’est pas vrai…. »
 
Il hésita à rester lui-même, très serein, mais de toute évidence, la gamine était perturbée, comme la grande majorité des gens dont il s’était occupé par le passé.
Il se rappela, en y songeant, qu’elle avait un différend avec Asuna. En effet il voulait qu’elle grandisse et règle ses problèmes, mais peut-être était-ce précoce comme idée.
Il n’hésita pas, et sorti à toute vitesse, dévalant l’escalier violement vue sa masse, marche trois par trois.
 
Lorsqu’il arriva face aux jeunes filles, il vit la peste, le couteau à la main, menacer sa petite protégée. Et ça, c’était une mauvaise, une très mauvaise chose… Asuna aussi était une gamine, et elle ne lui faisait pas peur, il allait lui donner une sacré leçon.
Cette fois, contrairement à la librairie de fourniture, il décida que Rimi devait assister à cela, et tanpis s’il trahissait un peu sa carapace.
 
Crew resta extrêmement calme et menaçant…  Il semblait atrocement sur de lui !
 
« Tu n’aura jamais le cran… »
 
Lança-t-il a Asuna, mettant la vie de Rimi encore plus en danger. Cependant il se mis a avancer, lentement, pas après pas, comme s’il martelait le sol a chacun d’eux !
 
« n’a !!! n’appro.. N’approchez pas !! je .. je vous jure que j’vais vous planter !!! »
 
Commença à dire, perturbée, surprise et visiblement beaucoup moins sûre d’elle, Asuna, le couteau vers le prof, la main tremblante.
 
« Arrêtez !!! j’vous .. j’vais le faire !!! j’vous jure !!! »
 
Il continuait d’avancer, a un rythme parfait, sans ralentir sans la craindre … il la menait déjà, ayant mis Rimi en sécurité par sa position entre elles.
Il se stoppa piles devant la gamine, s’approchant de la lame jusqu’à ce qu’elle le touche, et comme il le prévoyait, elle n’osait pas bougée, intimidée, presqu’apeurée alors qu’elle tenait la lame… jusqu’à ce que Rin lui attrapa le col et la souleva violement, jusqu’à ce qu’elle lâche la lame au sol, qui tinta comme dans un film d’auteur !
Là, il aurait pu l’engeuler, lui faire peur, voir peut être même la frapper, mais surement il aurait donné à Rimi une leçon de vie, d’humilité comme il le faisait souvent.
 
Mais non… A la surprise des deux adolescentes, il dit, froidement, dur dans le ton, maintenant Asuna au-dessus du sol
 
« Rimi… Ramasse la lame … »
 
Il serra les deux, fronçant ses sourcil et assombrissant plus encoe son regard braquer a  deux centimètre de celui de la peste.
 
« … Et approche, il est temps de mettre un terme à toute cette histoire !! »
 
Qu’avait-il en tête ? Effrayer Asuna ? Faire grandir Rimi ? Ou franchir une limite sans retour ? son instinct protecteur mêlé au monstre baroudeur hors des lois venaient de se percuter dans sa tête…
En effet lorsque l’ont toucher à tout ce qui était bon dans sa vie, il montrait tout ce qui avait de mauvais en lui.

_________________
Revenir en haut
Rimi Hazunenko

1ère année
1ère année


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2017 Messages: 221
Localisation: Picardie
Emploi du personnage: Aucun
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Orientation personnage: Bi
Date de naissance réelle: 23/08/1997

MessagePosté le: Lun 15 Mai - 19:59 (2017)     Répondre en citant


Une expérience particulière pour des cours particuliers
Par chance, le professeur surgit derrière Rimi à cet instant. Il semblait extrêmement menaçant envers Asuna, et donc, il ne comptait visiblement pas faire la morale à Rimi. Rin provoqua Asuna, en lui disant de faire ce qu'elle avait envie de faire. Les deux adolescentes étaient terrorisées. Rimi ne voulait pas prendre le risque de perdre l'homme, pas déjà... Pas à cause d'elle...
Puis, il souleva l'adolescente armée, ce qui lui fit lâcher le couteau, que la petite blonde ramassa. Elle souffla. Le professeur allait faire la morale, la laisser partir, et tout rentrerait dans l'ordre : l'agression était finie. Enfin... En théorie.
En réalité, l'homme demanda à Rimi d'en finir. Son sang ne fit qu'un tour. En finir ? Elle devait tuer Asuna ? C'était très radical comme solution, et même si elle y avait pensé, quelques minutes auparavant, elle ne l'avait pas fait, et c'était pour une bonne raison...

" Rin, je..." commença-t-elle.

Sa gorge se noua. Asuna était suspendue dans le vide, terrifiée, et suppliant de partir. Rin, quant à lui, ne semblait pas plaisanter et attendait que la jeune fille agisse. Sauf qu'elle ne pouvait pas. Elle trembla et commença à pleurer. Même si elle avait été méchante avec elle, Asuna ne méritait quand même pas de mourir...

" Je ne peux pas... Pardon... "

L'homme ne semblait plus être lui-même. À cet instant, elle ne le reconnaissait pas. Comme si une rage immense avait possédé son corps. Comment faire pour qu'il revienne à lui ? Une seule solution lui venait à l'esprit. Et c'était risqué, puisqu'elle ne savait aucunement comment l'homme réagirait.

" Arrête s'il te plaît... "
murmura-t-elle en le serrant contre elle.

Son cœur battait si vite qu'elle sentait ses jambes trembler : elle était sur le point de s'évanouir. Mais elle ne lâcha pas l'homme, posant sa tête contre lui pour pleurer. La scène ressemblait à ses cauchemars, sauf que cette fois, il était impossible de se réveiller pour tout arrêter.

_________________
Revenir en haut
Skype
Rin Crew

Professeurs H
Professeurs H


Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2017 Messages: 48
Localisation: Balgique
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Orientation personnage: Hétéro
Date de naissance réelle: 16/08/1985

MessagePosté le: Lun 15 Mai - 21:35 (2017)     Répondre en citant


Une expérience particulière pour des cours particuliers
Tenant d’une main solide la peste, i nsenti Rimi, tout comme l’autre fillette, trésaillir et craquer, se ruant sur lui pour se blotir en larme contre sa carrure solide et imposante… la voix d professeur devint calme a nouveau, pourtant il ne lâcha pas Asuna, il la tenait même bien fermement
 
« Hé bien … nous y voila… »
 
De son autre main, il enlaça la pauvre petite blondinette en larme.
 
« Aucune de vous n’êtes capable de faire réellement du mal a l’autre… alors d’dorénavant vous allez vous contenter de vous ignorer, et ça sera tout, j’espère avoir été très clair. »
 
Il serra les dents, regarda extrêmement méchamment Asuna et la jeta avec violence trois mètre plus loin. Elle percuta le sol avec fracas et roula un mètre encore sur le bêton.
Son bras garda la blondinette contre lui, protecteur, mais sa droiture était effrayante, il était comme un gardien de pierre face a une menace. Il regardait la pauvre peste rouler et se blesser, avant de lui dire des plus froidement
 
« Quant à toi … Casses-toi ! Files raconter a qui veux l’entendre ta pitoyable petite histoire ! Et surtout n’oublies pas le passage ou tu te pisse dessus de peur, petite merdeuse ! et surtout, apprend la vie avant que je ne m’en charge moi-même … »
 
Sa voix fut plus basse, plus virile, voir monstrusement calme … son regard était noir, enrager, mais il avait su rester aussi calme qu’il l’avait prévu. Il avait travaillé dans un centre de redressement, même en prison pdt quelqu’un temps comme commis de cuisine, alors ce genre de règlement de compte d’ado, il savait plus que bien les gérer.
 
Il resta la, planter, en la regardant se relever avec difficulté. Il avait gagné, ou plutôt, elle avait perdu, honteuse, blessée et totalement meurtrie de peur. Le message était clair, RImi avait une chose qu’Asuna n’avait pas... Rin !
 
Alors qu’il regardait la peste partir en chouinant, morte de peur, il caressant par inadvertance le dos de Rimi
 
« Bon quant à toi ... »
 
Dit-il plus calme, plus serein
 
« Rentre donc, tu dois mourir de faim et je déteste le gaspillage… »
 
Il lui offrit un petit sourire, pour dédramatiser l’expérience qi, pour l’enfant, devait être énorme
 
« je nous ai fait de l’émincer de poulet au curry »
 
Il la lâcha alors et ramassa le couteau, soupirant, comme agacé par une dispute d’enfant, et à ses yeux ça n’était que cela en réalité !

_________________
Revenir en haut
Rimi Hazunenko

1ère année
1ère année


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2017 Messages: 221
Localisation: Picardie
Emploi du personnage: Aucun
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Orientation personnage: Bi
Date de naissance réelle: 23/08/1997

MessagePosté le: Lun 15 Mai - 22:51 (2017)     Répondre en citant


Une expérience particulière pour des cours particuliers
Il sembla se calmer un peu. Comme Rimi l'avait imaginé précédemment, l'homme fit la morale aux deux adolescentes ; par contre, ce qu'elle n'avait pas imaginé, c'est que d'un bras il la serrait contre lui. Cela lui fit énormément de bien. Elle se sentit protégée de tout, et surtout, elle pouvait sentir ce que ressentait vraiment l'homme à son égard. Il n'était pas du tout aussi froid qu'il le laissait paraître.
Rin lança Asuna, et Rimi ferma les yeux. Elle souffrait pour elle. L'homme était si violent avec Asuna, alors qu'il semblait savoir pertinemment qu'elle ne passerait pas à l'acte. L'adolescente se demanda s'il était bipolaire.

Comme Asuna s'était enfuite, Rin invita la jeune blonde à rentrer pour manger. Tout en parlant, il caressa son dos. Elle se demanda s'il était conscient de ce qu'il faisait, ou s'il agissait sans réfléchir, et donc, sincèrement. Peu à peu, il laissait entrevoir la réalité de sa personnalité. Il lui sourit, ce qui lui mis du baume au cœur, et un sourire sur les lèvres.

Rimi monta rapidement les escaliers, et se mit à table. Une délicieuse odeur de curry lui ouvrit l'appétit.
Elle se moucha, et se mis en pyjama, le temps que Rin finisse de préparer le repas.
Encore une fois, à table, elle ne fit qu'une bouchée du dîner, ce qui ne l'empêcha pas d'apprécier les saveurs du plat. C'était un excellent cuisinier, même si sa carrure d'ours laissait plutôt penser qu'il pêchait les poissons à mains nues et qu'il les mangeait crus.

" Encore une fois, c'était très bon, merci "

Elle laissa un petit silence, puis ajouta :

" Merci beaucoup pour tout à l'heure... J'aurais dû te demander de l'aide plus tôt, probablement... "

La jeune fille débarrassa son assiette, et chercha l'éponge pour commencer à faire la vaisselle. Elle lui devait bien ça.

" D'ailleurs, pourquoi est-ce que tu voulais que je vienne ce soir ?"


Même si intimement elle savait la réponse, le professeur pouvait peut-être avoir d'autres motivations que sa simple présence.

_________________
Revenir en haut
Skype
Rin Crew

Professeurs H
Professeurs H


Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2017 Messages: 48
Localisation: Balgique
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Orientation personnage: Hétéro
Date de naissance réelle: 16/08/1985

MessagePosté le: Mar 16 Mai - 14:05 (2017)     Répondre en citant


Une expérience particulière pour des cours particuliers
Rin mangeait lus calmement que la jeunette affamée par toute cette émotion, et par la réussite du plat qu’il avait cuisiné. Cependant, même au rythme de la gosse, il aurait fini en second vue la quantité qu’il ingurgitait, une quantité normale au vue de sa propre carrure…
 
Il l’écoutait le complimenter pour ce plat, puis parle un peu plus honnêtement, elle se confiait un peu, elle se lâchait, comprenant qu’il était là pour elle, et qui sait, peut-être comprenant-elle qu’il voulait l’aider à grandir. Et si ça n’était pas le cas, peut importe, elle finira un jour ou l’autre par comprendre.
 
Il leva les yeux, et rétorqua, froid
 
« Oui, probablement… »
 
Il ‘avait pas l’intention de la moralisé, pas ce soir, elle avait eu assez de rebondissement comme ca.
Ensuite, elle lui demanda pourquoi il la voulait chez lui
Déposant ses couverts, il se leva et la rejoint pour essuyer la vaisselle, alors que le pyjama de la petite enfant  se faisait éclabousser de petite gouttelettes d’eau mousseuse.
 
« Tu me l’as dit toi-même, tu n’aimes pas être seule pas vrai ? »
 
Il se mit a ranger la vaisselle essuyée alors
 
« Et les études en cour ne semble pas t’affecter plus que ca. »
 
Il se rapprocha de Rimi, protecteur dans son attitude comme bien trop souvent il l’était et lui pris les épaule pour la tourner face a lui, leur différence de corpulence le rendait inconsciemment ferme envier l’enfant
 
« Tu as un potentiel, je l’ai compris tout a l’heure, et tu n’en a même pas conscience ! Alors … »
 
Il la lâcha, pris un morceau d’essuie-tout (de Sopalin e français je crois) et le tendit a l’enfant pour qu’elle essuyes les petites traces humides sur le haut de son pyjama
 
« Alors… je vais te donner cours, ici, moi-même. Ce n’est pas une proposition, c’est comme ça ! »
 
Dit-il, s’affirmant, car c’était pour le bien de RImi

_________________
Revenir en haut
Rimi Hazunenko

1ère année
1ère année


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2017 Messages: 221
Localisation: Picardie
Emploi du personnage: Aucun
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Orientation personnage: Bi
Date de naissance réelle: 23/08/1997

MessagePosté le: Mar 16 Mai - 17:10 (2017)     Répondre en citant


Une expérience particulière pour des cours particuliers
Pour répondre, le professeur rappela à Rimi qu'elle n'aimait pas être seule. C'était un fait. Pourtant, c'était un peu gros. Il devait parler pour lui.
Il se mit alors à parler des cours. L'adolescente soupira. Si les cours étaient finis, pourquoi s’appesantir sur le sujet ? Il savait pertinemment qu'elle était ignorante sur tous les domaines, et que rattraper toute sa vie de lacunes était perdu d'avance.
En la saisissant par les épaules, et lui fit face, et elle eût l'impression d'être écrasée par la carrure de Rin. L'homme affirma qu'elle avait du potentiel. Mais du potentiel en quoi ? En réfléchissant, il devait sûrement faire référence aux dessins. Il était vrai que, toute sa vie, on l'avait complimentée sur son coup de crayons ; mais pour ses parents, devenir artiste n'était pas une carrière d'avenir, peu importe à quel point elle était talentueuse.
Rimi adorait dessiner, surtout les décors, les pièces, la nature. Représenter un visage était une tâche impossible pour elle, avec toutes les proportions et les petits plis de la peau.

Le seul dessin qu'elle avait fait représentant un être, était un portrait de sa mère, quelques jours après son décès.

Rin l'extirpa de ses pensées en lui tendant un morceau d’essuie-tout. La jeune fille l'attrapa, sans comprendre pourquoi il lui donnait, avant de remarquer qu'elle s'était éclaboussée en faisant la vaisselle. Elle esquissa un léger sourire : il était donc si prévenant ?

Le professeur lui dit qu'il allait lui donner des cours, et qu'elle n'aurait pas le choix. Rimi grogna. C'était son plan, depuis le début ? L'attirer chez lui pour l’assommer de cours ? Quelle idée à la noix, se dit-elle.


" J'ai pas d'aptitude pour les cours. C'est pas mon truc. C'est une torture pour moi ! "


Dit de cette façon, elle n'était pas vraiment convaincante. Il lui fallait des preuves. Aussi, elle se dirigea vers son sac de cours, et sortit une feuille, avec quelques lignes de griffonnées.

" Regarde ! J'ai essayé tout à l'heure de suivre ton cours, j'ai pris quelques notes, mais j'ai pas réussi... C'est juste pas fait pour moi... "

Elle espérait juste que les cours seraient gratuits, s'ils étaient obligatoires.

" Tu perds ton temps " soupira-t-elle.

_________________
Revenir en haut
Skype
Rin Crew

Professeurs H
Professeurs H


Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2017 Messages: 48
Localisation: Balgique
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Orientation personnage: Hétéro
Date de naissance réelle: 16/08/1985

MessagePosté le: Mar 16 Mai - 23:20 (2017)     Répondre en citant


Une expérience particulière pour des cours particuliers
Plus la soirée passait, plus la jeune enfant se calmait et retrouvait le sourire, tout se passait pour le mieux…
Rin, ayant annoncé la couleur, regardait Rimi s’essuyée, décidément elle lui paraissait vraiment aussi mature qu’un chaton sauvage indiscipliné, mais ça faisait certainement son charme au fond.
 
« Arrête de te dévaloriser ainsi… On t’a tellement bridé avec un enseignement d’une pédagogie révolue que tu as fini par y croire… »
 
Il se recula, lui laissant un peu d’aise et mis la télé en marche, le son pas trop fort, comme pour habiter l’ambiance un peu silencieuse … Il savait que Rimi avait été secouée aujourd’hui avec cette histoire avec Asuna, même si lui ne s’en souciait déjà plus.
 
« Tu n’as pas suivi mon cour car tu étais dans la même situation que pour tous les cours que tu suis, voilà le problème … Il te faut une autre méthode d’enseignement.
Malheureusement ce n’est pas comme cela qu’on fait en classe, c’est difficile de se concentrer sur un élève quand il y en a une vingtaine d’autre autour »
 
Il retira ses bottines et se laissa tomer dans le canapé, posant ses pieds sur la table basse, ignorant visuellement l’enfant, mais continuant pourtant à lui répondre, les yeux braqué sur l’écran de télé.
 
« Ne t’en fais pas pour ce soir, je ne t’enmerde plus avec ça mais… Je n’en ai pas fini avec toi, même si je perds mon temps, je sais que je peux t’enseigner des choses »
 
Il souris, qu’elle le vois ou non d’ailleurs ça lui était égale, il ajouta, un peu mystérieux avec sa grosse voix
 
« Tu sais fillette, il y a beaucoup de façon d’apprendre en s’amusant, et tu vas commencer par changer ton état d’esprit… Demain, tu n’iras pas à l’école, je me porte garant de ton absence. Je veux que tu passes la journée ici, à te détendre, fais un tour en ville, je m’en coutre fou, je veux que tu prennes une journée entière a aérer ton esprit, même s’il faut que tu dessines toutes la journée. Tu n’apprendras rien si tu te lèves les pieds de plombs »
 
C’était du pain béni qu’il lui offrait, même s’il prenait le ton d’une punition ou plutôt d’un devoir … c’était pour son bien, et qu’elle en profite était essentiel. Elle avait une si basse estime d’elle-même, alors que e problème venait de bien autre chose, il en avait connu des comme ça.
 
« Allez arrêtes de faire la moue et va chercher "ta" couette. Viens te posé dans le canapé en face et profite un peu de la télé pour te laisser t’endormir, il est hors de question que je te berce … »
 
Il avait toujours cette façon d’être gentil avec des mots cru et agressif, s’était pathologique

_________________
Revenir en haut
Rimi Hazunenko

1ère année
1ère année


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2017 Messages: 221
Localisation: Picardie
Emploi du personnage: Aucun
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Orientation personnage: Bi
Date de naissance réelle: 23/08/1997

MessagePosté le: Mer 17 Mai - 11:13 (2017)     Répondre en citant


Une expérience particulière pour des cours particuliers
Le professeur expliqua à Rimi le pourquoi du comment de son échec scolaire, et elle écoutait distraitement. 
Ce qui l'extirpa de ses pensées, c'est quand il lui ordonna de ne pas aller en cours le lendemain. C'était un ordre ! Elle ne pouvait pas être plus heureuse, mais ne le montrait pas tellement car son visage était encore crispé des frayeurs qu'elle avait eues auparavant.
L'homme s'installa sur le canapé et l'invita à venir avec sa couette, ce qu'elle fit sans broncher. La télévision ne l'aidait pas tellement à oublier l'incident, aussi elle n'arrivait pas à s'endormir.
Comme l'homme restait de marbre à côté d'elle, elle décida de se blottir contre lui, pour se sentir rassurée. Et visiblement, son plan fonctionna puisque quelques instants après elle tomba de sommeil.


Rimi se réveilla au milieu de la nuit, à cause d'un cauchemar dont elle n'arrivait à se souvenir. Elle se servir de l'eau et retourna sur le canapé.
Les ombres des arbres dehors lui faisaient penser à des montres, et même en sachant que ce n'était pas le cas, elle n'arrivait pas à retrouver le sommeil.
La jeune fille marcha sur la pointe de pieds jusqu'à la chambre de Rin, où il dormait profondément. Le lit était très grand, et même si l'homme avait une carrure imposante, il restait une petite place. Ni une ni deux, Rimi attrape sa couette et se blottit à nouveau contre Rin, entre leur deux couettes.


Si la jeune fille était si proche de lui, c'est parce qu'elle se rappelait les nuits d'orages quand elle était petite et qu'elle venait se blottir ainsi contre son père.
Elle savait pertinemment qu'il n'était pas son père, et qu'il n'avait même pas d'enfant, pourtant elle aimait se convaincre qu'elle avait trouvé une nouvelle famille.


C'est ainsi qu'elle se rendormit, apaisée et souriante.

_________________


Dernière édition par Rimi Hazunenko le Mer 17 Mai - 16:46 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Skype
Rin Crew

Professeurs H
Professeurs H


Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2017 Messages: 48
Localisation: Balgique
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Orientation personnage: Hétéro
Date de naissance réelle: 16/08/1985

MessagePosté le: Mer 17 Mai - 16:08 (2017)     Répondre en citant


Une expérience particulière pour des cours particuliers
Lorsque Rimi se blotti contre lui, il semblait rester de marbre, pourtant c’est ce qu’l attendait, la tendresse de plus jeune, un remerciement d’une certaine façon, la preuve que ses méthode spécial et hors du commun étaient bonnes… Et puis s’il n’avait pas de famille, il s’en était construit une, gigantesque, avec tous ces gamins paumé.
Il est vrai que la soirée fut mouvementée mais pour lui, ça n’était finalement que la routine, de plus il savait parfaitement ce qu’il faisait en s’en prenant à Asuna, même si le risque zéro n’existe pas il maitrisait, il  savait qu’il ne risquait qu’un très faible danger finalement.
 
La soirée se passait, la télé allait à son réduit, juste la lumière de l’écran éclairait la pièce. Tant que Rin arrivait à entendre le souffle féminin et apaisée de Rimi, blottie, le corps chaud contre lui. Elle était si belle, calme, endormie. Ce n’est que lorsqu’elle dormait profondément qu’il lui caressa la tête, les cheveux, pour l’aider à être bien dans sa peau.
Il la quitta lorsque le sommeil le guetta enfin, prenant soin de l’installer confortablement, sa couette qui la recouvrait entièrement, et parti se coucher dans sa chambre, bien veillant dans l’âme.
 
[…]
 
Le matin se levant, le soleil encore peu apparent, la lumière traversait a peine la chambre que cela suffit a éveiller le professeur robuste, un réveil calme, reposé. Comme dans tout le reste de sa vie, il savait prendre soin de lui et profiter des biens fait réparateur de la nuit, c’est d’ailleurs pour ça qu’il n’allait dormir que lorsque le sommeil pointait le bout de son nez.
L’ours ouvrit ses yeux et craqua ses muscles en s’étendant, bien dans sa peau, pensant déjà au petit déjeuner qu’il ferait pour lui et le chaton blond dormant dans la pièce a coté
 
… tu parles … en s’étendant, sa main effleura quelque chose de doux, de chaud… une texture proche d’une peau humaine. Pour une fois, l’enfant, qui dormait encore profondément, réussi à le surprendre !! Il en tournant la tête il la vit, allongée, en pyjama, endormie là, dans SON lit ?? Non ça c’était inacceptable…
Ses cheveux était en bataille, sa barbe non attachée était toute ébouriffée, et même s’il trouvait la sensation au fond très agréable, il marmonna, un peu furieux au réveil
 
« Bordel c’est pas vrai …. »
 
Leur relation était saine malgré tout, et n’ayant pas bu, il savait qu’il n’y avait rien eu, elle aura certainement du le rejoindre la nuit, comme la fille perdue qu’elle était, mais les surprise, il n’aimait pas ça, il y a bien une chose qu’il ne savait pas gérer, c’était le manque de contrôle d’une situation.
Il hésita franchement à la réveiller en sursaut, la sortir violement de son sommeil pour l’engeuler, mais il regarda son joli petit visage fragile, ses yeux fermer, sa bouche entre-ouverte légèrement humide de salive, et le bruit de sa petite respiration douce… Elle lui fendit le cœur, il n’aurait jamais pu l’agresser comme ça.
Rin regardant partout dans la pièce, essayant de reprendre le contrôle de la situation et préféra agir de tendresse.
 
« C’est pas possible d’être aussi collante… » maronait-il dans le vide. Il regarda le réveil qui affichait, comme à tous ses réveils, un chiffre peu élevé, car tous les matins il avait plus que le temps de profiter de son temps avant d’entamer sa journée.
 
« Tu me le payeras… »
 
Dit-il en se détendant, en se déridant un peu, avant de s’enfuir à  nouveau sous  sa couette et … de prendre l’enfant dans ses bras, comme un petit coussin blond tout chaud et plein d’affection. Il ne put se rendormir mais il profitait de ce moment enfantin, familial, puis il se dit qu’inconsciemment, ses geste paternel ferait du bien à la petite Rimi.

_________________
Revenir en haut
Rimi Hazunenko

1ère année
1ère année


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2017 Messages: 221
Localisation: Picardie
Emploi du personnage: Aucun
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Orientation personnage: Bi
Date de naissance réelle: 23/08/1997

MessagePosté le: Mer 17 Mai - 17:12 (2017)     Répondre en citant


Une expérience particulière pour des cours particuliers
Ce fut la meilleure fin de nuit qu'elle eût depuis longtemps. Elle s'éveilla tranquillement, sans bouger ni ouvrir les yeux, juste en profitant de cet instant. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas passé un moment avec son père de cette façon, lui qui était si distant avec sa fille depuis le décès de sa femme... Il allait enfin changer d'avis, se rendre compte que sa fille était tout ce qui lui restait, et annuler son inscription au pensionnat... Comme quoi, son amour était plus fort que tout...

" Je t'aime papa "
murmura-t-elle en le serrant.

Puis, le sommeil s'évaporant, Rimi reprit ses esprits. Ce n'était pas le lit de son père. Ni sa chambre. Ni son odeur. Le retour à la réalité fut brutal : son père l'avait envoyé au pensionnat, il l'avait abandonnée. Pourtant... Si elle était dans les bras de Rin, c'est qu'il l'avait décidé... Il lui ouvrait son cœur même si extérieurement il restait de marbre.
La jeune fille se releva doucement et frotta ses yeux pleins de petites croutes. Elle regarda Rin, avec un sourire gêné, en espérant qu'il n'avait pas entendu ce qu'elle avait dit, même s'il y avait peu de chances...

" Merci de m'avoir laissée dormir avec toi... Je me suis très bien reposée "

La jeune fille s'assis et s'étira en bâillant.

" Tu es vraiment gentil " souriait-elle.

_________________
Revenir en haut
Skype
Rin Crew

Professeurs H
Professeurs H


Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2017 Messages: 48
Localisation: Balgique
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Orientation personnage: Hétéro
Date de naissance réelle: 16/08/1985

MessagePosté le: Jeu 18 Mai - 20:00 (2017)     Répondre en citant


Une expérience particulière pour des cours particuliers
Ne dormant pas vraiment, lorsque RImi se réveilla, Rin n’eut d’autre choix que de s’éveiller et de subir la confrontation … elle le reconnaissait gentil, elle le remerciait même, il ne pouvait pas se défiler la….
 
Elle sentait bon, le petit matin, et tout deux finalement pouvait profiter de l’odeur typique de l’autre, comme si leur relation se mélangeait, fusionnait malgré toute leur différence, et ce qui ressentait, était assez agréable au fond. De plus ça ne semblait pas la gêné, en même temps c’était de son propre chef qu’elle l’avait rejoint en douce, lui ne l’aurait jamais convié….
 
« je … Peut être… »
 
Il était tout confus, sa grosse voix un peu plus roque que d’habitude, émergeant de son sommeil.
Il voulait essayer d’être dur, pour faire mine de rien alors
 
« Dis donc toi tu n’es pas vite genée !!! Et …  et puis si ça se savait tu te rends compte des problèmes que tu me créerais ?? »
 
Ca, il allait en avoir des problèmes avec elle, mais… Il le savait déjà, la veille en était la preuve, et sans lui avouer il était prêt a l’assumer totalement.
Aussitôt il se rendit compte du malaise naissant, du moins pour  lui car l’enfant semblait adorer ce petit moment matinal quasi intime, alors il se leva aussi vite, attrapant la couverture pour cacher son bas, il portait un boxer, comme s’il portait un maillot, mais  sans doute la situation aurait pu le gener, il se cacha alors, ne laissant apparaitre que son torse mâte par le temps, assez solide lui aussi
 
« non maaaaais uh !!! je… et puis je ne suis pas gentil non !! »
 
Il  rougissait, apparemment la proximité avec les jeunes filles le mettais mal a l’aise, pour plein de raison, il aimait cela, cela également lui rappelait de bon mais aussi de douloureux souvenir. EIlé était aussi droit dans ses bottes et aurait cru faire quelque chose de mal alors qu’au fond il ne faisait qu’offrir un amour pur et sain a une enfant qui en avait grandement besoin … de plus il savait que même si il lui interdisait de recommencer, nombre de matin à venir, il la retrouverais dans son lit, dans ses drap, comme si ce chaton abandonner répandait ses phéromones partout dans son domicile de fortune…
 
« En plus je n’ai juste pas voulu te réveiller et voilà le petit déjeuner va être réduit maintenant … je ne te félicite pas !!’
 
Il se contenait très difficilement tant la gêne, une façade qui ne lui correspondait pas en temps normal, était omniprésente, tenant la couette comme un paumé entre le lit et le mur, face à elle, si frêle et pourtant dominante dans cette situation a peine éveillée, encore vaporeuse…

_________________
Revenir en haut
Rimi Hazunenko

1ère année
1ère année


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2017 Messages: 221
Localisation: Picardie
Emploi du personnage: Aucun
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Orientation personnage: Bi
Date de naissance réelle: 23/08/1997

MessagePosté le: Jeu 18 Mai - 21:37 (2017)     Répondre en citant


Une expérience particulière pour des cours particuliers
L'homme semblait réellement perturbé par la situation, et en perdait tout son côté viril. Il se mettait même à rougir, et à cacher son boxer avec la couverture. Rimi s'en amusait. Elle ne pensait pas pouvoir le décontenancer à ce point, et surtout, avec quelque chose d'aussi "banal" que de dormir à côté de lui. La jeune fille ne comprenait pas ce qui le gênait. Il avait dû avoir peur lors de son réveil, ce devait être cela.
Il prétexta un retard dans le petit déjeuner pour la culpabiliser, en vain.

La jeune fille se leva, doucement, et remis son pyjama qui avait un peu bougé pendant la nuit, dévoilant légèrement ses formes. Elle s'approcha de lui, de sorte à en être séparée que de quelques centimètres. Rin ne maîtrisait plus la situation, elle avait l'avantage. Autant en profiter.
En le regardant dans les yeux doucement, elle posa ses mains sur son torse.

" Ça ne marche pas, je sais ce que tu ressens " dit-elle doucement.

L'adolescente n'avait pas envie de le froisser, juste de lui faire avouer - et de le faire s'avouer qu'il aimait bien la présence de la jeune fille, pour briser sa solitude. Elle reposa ensuite sa tête contre son torse, comme elle l'avait fait précédemment.

" C'est pas grave pour le petit déjeuner. Je vais aller acheter quelque chose à la boulangerie si tu veux. C'était mieux de profiter de cet instant, non ? "


Puis elle s'en alla comme si de rien était, laissant Rin seul. Rimi fouilla dans ses affaires, et se rendit compte qu'elle n'avait pas excessivement d'argent. Elle haussa les épaules. De toute manière, elle ne déjeunerait pas, elle était habituée à sauter des repas ces dernières années.

_________________
Revenir en haut
Skype
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:29 (2017)    


Une expérience particulière pour des cours particuliers
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> A l'extérieur... -> Sinuiji - Centre-ville -> Les appartements -> appartement de Rin C. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com